Affinons l’harmonie dans la mélodie humanitaire

help-2444110_640Lorsqu’on travaille sur le terrain dans le milieu communautaire depuis des décennies, on se rend compte des objectifs qui ne sont pas encore atteints, des nouveaux besoins qui émergent et, surtout, des moyens employés pour aider les populations éprouvées qui sont totalement inadéquats. Inefficaces, dépassées et énergivores, ces méthodes ne suffisent plus à la tâche. De plus, la cohésion entre les divers intervenants du monde de l’aide à la population s’effiloche de façon alarmante face à l’évolution de la situation.

Nous créons Autonomiq.org pour rassembler de façon démocratique tous les intervenants intéressés à la concertation, à l’harmonisation et à l’évolution du milieu humanitaire. Quand on parle d’évolution, on pense à adapter les méthodes qu’on emploie aux changements observés dans la démographie, dans la technologie et dans l’expertise qui découle des découvertes au fil des ans. Il faut absolument que le milieu humanitaire évolue.

Notre équipe travaille sur trois fronts: la recherche, le développement et l’implantation, concernant spécifiquement les façons d’atteindre les objectifs d’autonomie et de prospérité socioéconomique. En compagnie des spécialistes expérimentés sur le terrain, Autonomiq.org prend le pouls de ce qui est accompli, des résultats obtenus et de la perception des gens concernés. Puis, l’équipe dresse le portrait de la situation pour illustrer clairement la nature et l’ampleur des besoins exprimés tant par les organismes et les philanthropes qui procurent l’aide que par les populations aidées. Enfin, les collaborateurs s’affairent à la conception et à l’essai laboratoire de nouvelles méthodes pour répondre à ces besoins, tout en consignant les résultats pour en mesurer les effets bénéfiques.

La mélodie ne se termine pas là. Autonomiq.org possède les outils et les ressources humaines pour mener à bien l’implantation de ces moyens à court terme et de façon rentable via l’économie sociale. Dans sa mission de bâtir l’autonomie, ces nouveaux programmes se veulent efficaces, entrepreneuriaux, faisables et producteurs de prospérité durable. La mise en place de ces moyens doit être bien orchestrée et c’est à ce moment-là qu’un effort de concertation doit être maintenu.

Les organismes et les philanthropes sont de plus en plus fatigués, tout en étant de plus en plus sollicités par une demande croissante. Le temps est venu de changer le paradigme pour mieux faire face à la musique.

À propos de Autonomiq.org

Membre de l'équipe des promoteurs d'Autonomiq.org avec Matthieu Chavez et Jean-François Néron
Cette entrée, publiée dans Philanthropie nouvelle, est marquée , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s